Mode ethnique de luxe

Kalyca est avant tout un projet, celui de changer notre façon de consommer.

Qualité

Toutes les matières utilisées pour nos créations sont sélectionnées pour leur qualité. Le coton biologique tissé et teint en France, le coton de qualité supérieure cultivé, filé et tissé en Afrique de l'Ouest, la soie de Lyon ou encore la dentelle en coton du Puy-en-Velay garantissent des vêtements durables.
Nos tissus "tye and die" sont teints à la main selon des techniques ancestrales africaines à base de teinture végétale.

Teinture artisanale en Afrique

Éthique

Parce que nous pensons que le travail doit être un moyen d'intégration sociale, nous nous engageons à lutter contre toute forme d'exploitation humaine.
Au Burkina Faso, nous travaillons avec des associations qui forment des femmes en situation précaire aux métiers du tissage.
En France, nos vêtements sont confectionnés par des personnes en situation de réintégration sociale.
Ainsi, nous avons l'assurance que toutes les personnes participant à fabrication de nos pièces sont payées dignement et bénéficient d'un accompagnement solidaire.

Une mode durable au service de la protection de l'environnement.

Une production verte

Tous nos produits sont réalisés sans polyester ni matière synthétique. Nous utilisons des matières premières naturelles tels que le coton biologique, le cuir naturel au tannage végétal ou le caoutchouc sans plastique pour les talons des sandales. Nos tissus sont teints artisanalement avec de la teinture végétale.

Des emballages écologiques

Nos emballages sont biodégradables, entièrement recyclables et composés d'au moins 90 % de matières recyclées. Le carton est fabriqué à partir de bois certifié. Les impressions sont faites avec une encre végétale à l'eau. Nos emballages sont allégés afin d'utiliser un minimum de matière et de réduire les émissions de CO2 nécessaires à leur transport lors de la livraison.

Une mode lente

Alors que le vêtement est aujourd'hui un produit de consommation de masse, nous prônons une mode lente (slow fashion). Une seule collection par an, une production limitée pour éviter les surstocks, des vêtements qui durent, tels sont les principes de ce mode de consommation responsable. Consommer moins permet de produire moins, et donc de réduire l'impact écologique de l'industrie textile, qui est aujourd'hui la deuxième la plus polluante au monde.