Qu'est-ce que la mode ethnique ?

L'adjectif « ethnique » est de plus en plus présent dans le vocabulaire de la mode. Lorsqu'on entend parler de « vêtements ethniques », « style ethnique », « accessoires ethniques » ou « mode ethnique », on pense immédiatement à des articles colorés, des matières naturelles, des motifs exotiques. Pourtant, lorsqu'il est associé à la mode, l'adjectif « ethnique » prend un sens bien plus important. En effet, la mode ethnique, au delà de l'aspect esthétique, implique une fabrication artisanale et l'utilisation de matières nobles et naturelles. En cela, il ne faut donc pas confondre style ethnique et mode ethnique. En choisissant la mode ethnique, en plus d'affirmer votre personnalité avec des vêtements et accessoires originaux, vous faites le choix de l'authenticité et de la qualité.

L'exemple du wax

Le wax, célèbre tissu très répandu en Afrique subsaharienne, a été importé sur le continent par les Hollandais au 19e siècle. Cet imprimé sous cire d'origine javanaise (le batik indonésien) est longtemps resté un produit de luxe. Dans les années 1950, il fut popularisé par les « nanas Benz », des revendeuses togolaises qui devinrent riche grâce à se revente. N'ayant pas d'origine africaine, le wax n'est pas culturellement associé à un territoire, ce qu'il lui a permis de se répandre dans toute l'Afrique de l'Ouest et de devenir un produit panafricain. A tel point qu'il est aujourd'hui largement associé à l'identité africaine et surnommé « le tissu africain ». Originellement produit aux Pays Bas, plusieurs pays africains ont certes créé leurs usines de wax, mais cette production locale reste minoritaire. Le wax hollandais reste associé à un gage de qualité. Le groupe hollandais Vlisco définissant même ses tissus comme « le véritable wax hollandais ». Dans les années 1990 – 2000, la Chine se met à produire du wax. Aujourd'hui, la production chinoise est majoritaire.

Tel est donc le drôle de parcours du wax. Inventé par les Hollandais à partir d'une technique indonésienne, adopté par les Africains, produits par les Chinois, et aujourd'hui plébiscité par les Européens ! Nous voyons donc que, contrairement à ce que pourrait penser le grand public, le wax n'est pas ethnique, ni par son style, ni par la mode qui l'emploie.

Teinture artisanale des tissus
Teinture artisanale des tee-shirts en Côte d'Ivoire

Il me semblait important d'écrire au sujet de la mode ethnique pour protéger ce qu'elle est pour moi : une mode respectueuse. Respectueuse des savoir-faire ancestraux dont elle s'inspire, respectueuse du consommateur à qui elle propose des produits authentiques et de qualité, et respectueuse de l'environnement par l'emploi de processus de fabrication naturels. Certes, ma définition n'est pas universelle. Mon but n'est pas de condamner les marques qui utilisent sans complexe le terme "mode ethnique" comme un outil marketing, mais de provoquer une réflexion chez les clients sur le sens de son emploi.

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire